Cycle 2018 de l’APFC
Périnatalité

PROGRAMME CAFÉS PSYCHO :

Mardi 24 Avril, 20h15, (Café La Fontaine, Place de la révolution) à Besançon
Accompagner les mères dans le nourrissage des bébés : point de vue de psychologue
Eliane KrtolitzaDocteure en psychologie clinique, Psychologue au Centre Hospitalier Jura Sud - Pôle Femmes et Enfants

Mardi 12 Juin, 20h15, (Café La Fontaine, Place de la révolution) à Besançon 
Le travail d’attention du psychologue dans les lieux d’accueil du bébé et de sa famille : l’exemple de la crèche.
Romuald Jean-Dit-Pannel, Docteur en psychopathologie psychanalytique, psychologue clinicien en crèches et en libéral.



La journée d’études de l’APFC 
aura lieu le Samedi 20 octobre 2018 de 9h à 17h, Salle Proudhon, Besançon.

 Avec la participation exceptionnelle de :
Sylvain Missonnier

Sylvain Missonnier, psychologue, psychanalyste de la SPP, est professeur de psychopathologie clinique de la périnatalité et de la première enfance à l’Institut de psychologie de l’université René-Descartes Sorbonne Paris Cité. 

Interventions à propos de la relation d’objet virtuel (matin) et des groupes de papas pendant la grossesse (après-midi).

Tarifs conférence :
60 € (tout public)
40 € (adhérents), 20 € (étudiants, demandeurs d’emploi)

Conférence gratuite, Jeudi 26 Avril de 18 à 20h, Les travaux de Laplanche, par G. Diebold

L’Axe 3 du Laboratoire de Psychologie de Besançon – EA3188 propose une Conférence Jeudi 26 Avril 2018 de 18h à 20h00,  Intervenant : Gilbert DIEBOLD,  Médecin psychiatre, ancien médecin chef des hôpitaux psychiatriques, Pédopsychiatre, Psychanalyste. 

Les travaux de Jean Laplanche et sa théorie de la séduction généralisée 

Jeudi 26 Avril 2018 de 18h à 20h00, 
UFR SLHS- Département de Psychologie 
2 place Saint Jacques 
Bâtiment N, Amphi. N1 (RDC) 
Entrée libre et gratuite


Conférence organisée par l’Axe 3 du Laboratoire de Psychologie de Besançon – EA3188 
« Intersubjectivité et corporéité, groupe et famille » 
Ouvert à tous les professionnels du soin, psychologues, médecins psychiatres, chercheurs, étudiants master 1 et 2 en psychologie et sciences médicales….  

Pour tout renseignement, 
(MCF Psychologie clinique, représentante de l’axe 3 du laboratoire) 


Tous les participants devront présenter une pièce d’identité lors de l’accueil 
(mesure de sécurité liée au plan Vigipirate) 

Conférence (entrée libre) : Pourquoi le Groupe ? - Philippe Robert

POURQUOI  LE GROUPE ?
JEUDI 15 mars, 18h30 à 20 h30
Philippe ROBERT
Professeur de psychologie clinique,
Université Paris Descartes
Salle de conférence MSHE, 4 place Saint-Jacques, Besançon
Entrée Libre, nombre de place limité (inscription à l’entrée pour le plan Vigipirate)

"Aujourd’hui de nombreux professionnels « font du groupe » sans en avoir la formation et sans être très clairs quant à leurs objectifs. Penser le groupe de façon psychanalytique nécessite de s’interroger sur le cadre, le dispositif et sur les processus en jeu. Cela interroge également le ou les épistémologie(s) auxquelles on se réfère. Le pourquoi du groupe est indissociable du pour qui ? Une différenciation en fonction des pathologies et des souffrances psychiques est indispensable. Un groupe thérapeutique pour enfants autistes est-il comparable à un groupe de patients souffrant d’une maladie somatique à l’hôpital ou encore à un groupe d’analyse de la pratique ? Il importe ainsi d’être au clair quant au type de changement attendu, que ce soit à travers des groupes dits « occupationnels », des groupes de parole et/ou de soutien, et des groupes thérapeutiques. Les membres de la SFPPG ont des pratiques diversifiées qui mettent au travail la perméabilité des frontières psychiques dans les dimensions intra, inter et trans subjectives. Cette conférence ne prétend pas à l’exhaustivité, mais souhaite proposer des points de repères théorico-cliniques"

DISCUTANTS : Georges GAILLARD Professeur de psychologie clinique, CRPPC de Lyon, avec Henri-Pierre BASS, Bernard CHOUVIER, Denis MELLIER et Almudena SANAHUJA, 

Activités 2018

Reprise du groupe « jeunes psychologues »

Ce groupe s’adresse aux psychologues , adhérents à l’APFC, récemment diplômés ayant moins de 5 ans de pratique. Le groupe est animé par M P Cuynet, psychologue clinicien et professeur à l’Université de Besançon,  et Mme A du Cos de St Barthèlemy, psychologue clinicienne en libéral. L’objectif est de proposer aux professionnels débutant leur activité un espace d’échange et de réflexion dans un cadre de confiance et de confidentialité.
Prochaine date de rencontre : 22 février 2018 de 20h à 22h puis le 4ième jeudi du mois
Adresse : 24 rue de la préfecture, 25000 Besançon
Groupe de 4 à 10 personnes

Groupe de formation en techniques projectives : Rorschach, TAT, CAT, PN

Ce groupe est animé par Mme Desbrière, ex chargée de cours à l’Université de Besançon et membre de la société du Rorschach et des méthodes projectives de langue française. Cette formation vise à approfondir l’approche projective selon les axes méthodologique, clinique et théorique. Il s’adresse à tous les psychologues ayant reçu une formation initiale de base concernant le Rorschach.
Prochaine rencontre pour présentation de la formation : voir avec Nicole
Adresse : 24 rue de la préfecture 25000 Besançon
Groupe de 3 à 6 personnes
Coût à diviser par le nombre de participants : 250€ pour une séance de 3h bi trimestrielle

Bulletin d’inscription 2018 à renvoyer
Je souhaite m’inscrire : □Groupe jeune psy             □Formation Rorschach         
Nom :                                                             prénom :
Adresse :
Mail :             
cotisation 2018 de 60€, chèque à l’ordre de l’APFC réglée                                     non réglée
contact et responsable des inscriptions :
Anne du Cos de St Barthèlemy          24 rue de la préfecture 25000 Besançon

Mail : psy.desaintbarthelemy@hotmail.fr 

Groupe Jeunes Psys 2018


Par le soucis de l'Association des Psychologues de Franche-Comté (APFC) à réunir les psychologues, et d'autant plus les jeunes diplômés, nous proposons un groupe jeunes psys. Ce groupe se retrouvera avec Anne Du Cos De Saint Barthélémy et un(e) autre psychologue au 24, Rue de la préfecture.  
Nous rappelons que ces groupes jeunes psys se font sur la base du volontariat pour les animateurs. 
Seules conditions pour les participations : 
- être psychologue
- avoir moins de cinq années de pratique
- être à jour de la cotisation à l'APFC de l'année civile en cours (peu importe le moment d'arrivée dans ce groupe ouvert)
- participation d'1 euro à chaque séance (si vous êtes absent à une séance, cet euro reste dû à la séance suivante)
Les jeunes psys peuvent bénéficier de ce groupe pendant trois années. Un maximum de participant est fixé à 10. 
Ces groupes auront lieu les derniers jeudis de chaque mois (hors vacances d'été). 

L'APFC. 

Dates prévues pour ces rencontres, les jeudis de 20h à 22h, au 24 rue de la préfecture, 25000 Besançon:
22/02
29/03
26/04
24/05
28/06 
pause estivale
27/09
25/10
29/11
A fixer pour décembre.
Ceci reste à confirmer selon le nombre de personnes intéressées et inscrites pour la reprise du groupe.

Colloque "Groupe et psychopathologie de la vie quotidienne" à Besançon du 15 au 17 Mars 2018

ARGUMENT

________________
Le quotidien constitue l’arrière-fond silencieux de toute clinique. Riche en événements anodins, il est très souvent négligé. Freud dans « Psychopathologie de la vie quotidienne » a dégagé les bases inconscientes de quelques-unes de ses figures. Lapsus, oublis, actes manqués et rituels témoignent de la constante émergence des processus primaires. Précarité des liens, accélération du temps, transformation de l’espace, dissémination des objets, notre quotidien a depuis profondément changé. Comment la psychanalyse groupale permet-elle d’approcher ces nouvelles dimensions intersubjectives de la vie psychique ?
Rappelons que la psychothérapie institutionnelle a dès le départ misé sur la valeur du quotidien pour la prise en charge de la souffrance psychique. D’autres institutions comme l’école ou les maisons d’enfants ont pu s’en inspirer et plus largement tous les lieux de vie. Citons par exemple ici les « Corridors du quotidien » tels que Paul Fustier les a décrits dans le monde éducatif. La thérapie familiale mais aussi la thérapie de couple ont par la suite jeté un nouveau regard sur la manière dont les sujets investissent le quotidien de la famille. L’observation du bébé a mis également au travail des attitudes et des conduites qui étaient à première vue banales voire même futiles. Comment alors prendre en compte l’impact actuel du quotidien dans le monde du travail, en institutions, en éducation et dans les prises en charge thérapeutique ? Quelles sont les nouvelles figures du quotidien propres à nos liens ?
L’objet de ce colloque est d’interroger le quotidien au regard des pratiques cliniques groupales, voire actualiser une « psychopathologie de la vie quotidienne » plus en rapport avec notre temps.
Intervenants en plénière : Gilles Amado (Paris), Pierre Delion (Lille), Evelyne Grange (Lyon), Christiane Joubert (Toulouse), Klimis Navridis (Athènes), Jean-Pierre Pinel (Paris), Didier Roffat (Lyon).
avec également Henri-Pierre Bass, Piene Benghozi, Jean-Bernard Chapelier, Bernard Chouvier, Blandine Guettier, Guy Gimenez. Haydée Popper, Edith Lecourt, Denis Mellier, Sylvie Nezelof, Philippe Robert, Almudena Sanahuja, Claudine Vacheret, Nadine.Vander Elst, Jean-Pierre Vidal.
et de nombreux Ateliers
Comité Scientifique : Henri-Pierre Bass, Piene Benghozi, Jean-Bernard Chapelier, Bernard Chouvier, Denis Mellier, Guy Gimenez. Almudena Sanahuja
Comité d’organisation : Henri-Pierre Bass, Denis Mellier, Almudena Sanahuja
Colloque organisé avec le Laboratoire de Psychologie (EA 3188) de l’Université Bourgogne Franche-Comté

Retours à propos de la conférence du 05/10/2017 Avec Anne Brun




















Nous étions une soixantaine de personnes réunie à la salle de la Malcombe à Besançon, afin d'écouter Anne Brun à propos des médiations thérapeutiques, notre thématique de travail pour l'année 2017.
L'exposé a été riche et dense, la discussion des discutants a permis d'autres ouvertures et relances (équithérapie, adolescents, détenus...).



Merci aux organisateurs (le CA de l'APFC et Mathilde Roux), aux participants de cette conférence, tout particulièrement Anne Brun, Florence Cabot, Anne Du Cos De Saint Barthélémy et Marie-Jeanne Pugin, ainsi qu'à toutes les personnes venues nous encourager en assistant à cette conférence.
A 2018 pour notre cycle à propos de la périnatalité...
Bonne fin d'année.

L'APFC.